Cam torride avec une femme

Femme sexy & nue en cam

Avoir baisé une personne interviewée le premier jour

Je suis un homme de 42 ans qui travaille comme RH dans une entreprise de logiciels. La semaine dernière, j’avais donc prévu d’interviewer une dame. Un de mes collègues me l’a recommandée. C’était une superbe femme brune avec un bronzage parfait. Elle portait une chemise blanc cassé, une jupe grise avec des talons aiguilles noirs. Elle avait l’air d’une jeune femme sûre d’elle. Voici ma confession sur la façon dont j’ai baisé une interviewée le premier jour.

Je l’ai interviewée pendant une vingtaine de minutes. Elle convenait parfaitement au poste, mais mon esprit avait commencé à se salir. C’était aussi l’heure du déjeuner. Que pouvais-je faire si elle était si sexy ! Elle était assise face à moi et j’avais une vue claire sur elle. Je suis allé de son côté de la table, je me suis mis derrière elle et j’ai placé mes mains de chaque côté de son épaule, en lui disant : “Vous savez, l’environnement de travail est ce qui compte le plus. Vous devez d’abord être à l’aise pour pouvoir faire le travail”. Elle s’est tue. J’ai ensuite balayé ses cheveux sur le côté et lui ai demandé : “Vous comprenez ce que je dis ? Elle a hoché la tête avec un sourire. J’ai alors brossé mes mains sur sa poitrine et j’ai ouvert un bouton de sa chemise pour voir clairement son décolleté. Je savais que c’était mal, mais parfois on perd le contrôle de son esprit, c’est comme ça que j’ai baisé une interviewée, mal.

Elle portait un soutien-gorge en dentelle rose. Je l’ai embrassée dans le cou et j’ai murmuré : “Pourquoi tu ne serais pas un amour maintenant et tu irais fermer la porte à clé ? Elle est allée fermer à clé et je me suis mis sur le canapé et j’ai ouvert mon pantalon, sous-vêtements aussi. Je lui ai dit de se déshabiller pour que je puisse avoir une belle vue sexy pendant qu’elle me taillerait une pipe. Elle l’a fait. J’ai été étonné de voir son corps parfait porter un ensemble de soutien-gorge demi-buste en dentelle rose et un string. Qui porte un string dans une interview ! J’ai senti qu’elle voulait séduire l’interviewer dès le début ? Woah c’est une vraie salope ! Cela l’a rendue plus séduisante. Elle s’est approchée de moi, s’est assise sur son genou et, avec un regard lascif, a enroulé sa main autour de la base de ma tige à moitié droite.

Elle a craché dessus, l’a frotté pour que sa salive le recouvre entièrement et a commencé à le caresser. Je lui ai tenu le menton fermement, j’ai serré un peu, puis j’ai commencé à embrasser ses lèvres. Mon autre main brossait son mamelon à travers son soutien-gorge et allait directement vers son dos pour le décrocher. Elle avait des seins parfaitement ronds avec des mamelons marron foncé. Je les ai pressés fort. Elle est devenue plus excitée et en attrapant la base de ma bite, elle a commencé à la sucer. D’abord très lentement, puis ça a commencé à devenir dur. Elle a avalé sur toute la longueur. J’ai gémi : “Ah, qu’est-ce que tu me fais !”. Elle bâillonnait encore, elle ne s’arrêtait pas. Je lui ai dit de se mettre sur moi. Elle s’est assise sur mes genoux et a pris facilement un rythme.

Son corps chaud et transpirant s’appuyait et rebondissait sur le mien, son vagin humide se touchait, frottant ma bite. Je lui ai enfoncé ma bite et son corps a pris un arc d’extase. Lentement, tout mon volume a rempli son petit corps serré. Ses seins rebondissaient comme elle l’avait fait sur mes genoux. J’ai progressivement commencé à soulever ses fesses pour les faire remonter sur mon axe. J’avais l’impression qu’un objet en apesanteur bougeait. Le plaisir était extrême, mes gémissements ont augmenté de quelques secondes. Je pouvais sentir si clairement que tous mes muscles étaient reliés à sa chatte. Juste au moment où je sentais la vague, je l’ai enlevé et je l’ai renversé sur son sein.

Elle a eu le poste. Mais nous n’avons plus rien fait après ce jour-là. Mais même maintenant, j’ai des frissons en pensant à ce jour-là, à quel point il était sauvage et extrême que j’aie baisé une interviewée le premier jour. Et si je m’amusais un peu, elle semblait aussi apprécier. C’est ce qui compte.

webcam fille sexy

© Copyright 2019 https://www.sexcorrect.com/ - Tous droits réservés